Comment calculer le nombre de pièces d’une maison ?

Avant de louer, de vendre ou d’acheter une maison, il convient de connaître le nombre de pièces qu’elle comprend.

Cependant, le dénombrement du nombre de pièces d’une maison ne se fait pas n’importe comment car toutes les pièces ne peuvent pas être considérées comme telles.

Dans cet article, nous vous montrons comment dénombrer les pièces d’une maison, lesquelles compter et celles à ne pas prendre en compte.

La superficie de la pièce

Les pièces d’une maison sont les pièces habitables. Selon la loi, une pièce est considérée comme habitable lorsqu’elle a une superficie de plus de 9 m², avec une hauteur sous plafond d’au moins 2,20 m. Pour savoir le nombre de pièces que compte une maison, il faut donc prendre en compte les pièces ayant une surface de plus de 9 m². Il faut aussi noter que :

  • les pièces de 9 m² et les pièces de moins de 30 m² comptent chacune pour une pièce
  • une pièce de plus de 30 m² compte pour deux pièces
  • une pièce de plus de 80 m² compte pour trois pièces.

Cependant, la surface d’une pièce ne fait pas automatiquement d’elle, une pièce à prendre en compte parmi les pièces d’un logement. D’autres critères entrent aussi en ligne de compte.

La fonction et les caractéristiques de la pièce

Hormis la superficie, vous pouvez tenir compte de la fonction des pièces afin de savoir combien de pièces compte votre maison. On prend en compte les pièces de vie notamment : le salon, la salle à manger, la chambre à coucher et éventuellement le bureau.

Les pièces « aveugles » et les pièces « communicantes » peuvent être prises en compte sous certaines conditions. Les pièces « aveugles » c’est-à-dire les pièces sans fenêtres ou sans aucune ouverture vers l’extérieur peuvent être comptées comme telles. Aucune loi ne l’interdit.

Néanmoins, si vous comptez vendre la maison ou la mettre en location, il faudra le notifier dans l’annonce. Il en est de même pour les pièces « en enfilade ». Elles sont aussi appelées pièces « communicantes » ou pièces « commandées ». Ce sont des pièces auxquelles on accède en passant obligatoirement par une autre pièce du logement.

Vous pouvez les compter au nombre des pièces de la maison, mais vous devez notifier forcément le caractère « communicante » dans votre annonce.

Au nombre des pièces de l’habitation, vous pouvez aussi compter la mezzanine.

Bien que cette pièce soit ouverte sur une autre, elle peut être comptabilisée à condition que la hauteur sous plafond soit supérieure à 1,80 m. La véranda peut aussi être comptabilisée si la température qui y règne est acceptable. Il ne doit y faire ni trop froid l’hiver ni trop chaud pendant l’été. En résumé, pour être comptabilisée, la véranda doit pouvoir offrir des conditions normales de température en toute saison.

Les pièces d’eau à savoir la cuisine et la salle de bains ne sont pas prises en compte parmi les pièces d’un logement. C’est aussi le cas des pièces dites « de service ».

Il s’agit des toilettes et W.C, des couloirs, des dressings, des cages d’escalier, des buanderies, des chaufferies, des celliers, des caves, des sous-sols non aménagés et des paliers.