SCPI : quels sont ses avantages ?

Depuis 2010, beaucoup de particuliers s’intéressent aux SCPI, car elles constituent pour eux un moyen d’avoir des revenus supplémentaires ou une fiscalité avantageuse avec des risques modérés. Dans quelle mesure cela est-il vrai ?

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

La SCPI ou Société civile de Placement Immobilier (qu’on appelle parfois « Pierre Papier ») est une structure de placement immobilier collectif à long terme. Elle donne aux particuliers la possibilité de devenir des associés en y plaçant des parts de valeur modérée (à partir de 1000 euros) et de percevoir en échange des revenus à hauteur des parts investies ou des avantages fiscaux. Le patrimoine immobilier détenu par cette société est un patrimoine professionnel (bureaux, commerces, résidences, hôtels…etc) et il s’agit de bureaux professionnels dans 69% des cas. Pour souscrire à une SCPI, il est possible de contracter un prêt immobilier. Il est aussi possible d’y investir grâce à son assurance-vie.

Lors de la création d’un SCPI, une note d’information est adressée à l’AMF (Autorité des marchés financiers) qui doit donner son accord. La gestion d’une SCPI est confiée à une société de gestion agréée par l’AMF. On distingue deux types de SCPI :

  • La SCPI à capital fixe : la société dispose d’un capital maximal préalablement établi. Il augmente suivant des montants et des durées fixés par la société de gestion. Entre deux injections de capital ou lorsque le capital atteint la limite, il ne peut pas changer. Lors du départ d’un associé, ce capital doit être maintenu grâce au rachat de ses parts par un nouvel associé.
  • La SCPI à capital variable : ce type de SCPI se caractérise par une certaine flexibilité dans les parts achetées ou cédées. Toutefois, la variation du capital est comprise entre une limite supérieure et une limite inférieure.

Quels sont les avantages d’investir dans une SCPI ?

Si autant de particuliers sont séduits par les SCPI c’est parce qu’elles ont un certain nombre d’avantages :

  • Les porteurs de parts ne s’impliquent pas dans la gestion de la SCPI. C’est à la société de gestion de collecter les loyers, rechercher de nouvelles propriétés immobilières dans lesquelles investir pour diversifier le patrimoine de la SCPI, redistribuer les revenus sur les associés et s’occuper de l’entretien du patrimoine immobilier.
  • La rentabilité de la SCPI est assurée par son rendement qui avoisine 4.4% ce qui est en-dessous des taux de prêts immobiliers.
  • Le risque est limité car la société possède un grand nombre de propriétés immobilières et il y a compensation entre les revenus de ces propriétés.
  • La revente des parts est aisée.
  • Les prix des locaux professionnels présentent plus de stabilité que ceux des logements.

Toutefois, les rendements des SCPI sont tributaires des fluctuations du marché de l’immobilier professionnel.