Comparaison entre la loi Pinel et le statut LMNP

Une comparaison LMNP Pinel est nécessaire à toute personne désireuse de défiscaliser en misant sur le placement immobilier. En effet, le placement en Pinel demeure l’une des niches fiscales prisées par les Français, alors que le gouvernement persiste à le valoriser comme stratégie intelligente pour être propriétaire de son logement. Cependant, en quoi consiste la distinction entre Pinel et LMNP ? Élément de réponse dans cet article.

Les avantages du LMNP face à la loi Pinel

Appliqué depuis 1949, le régime LMNP constitue l’une des plus vieilles et anciennes niches fiscales en France, mais aussi l’une des peu nombreuses à avoir été ménagées par les gouvernements.

Bien que accessible à tout type de public, le statut LMNP est avant tout réservé aux épargnants qui souhaitent sécuriser leur parcours en anticipant leur retraite. Il convient de ne pas oublier que le placement en qualité de loueur en meublé non professionnel représente un investissement sur le long terme, qui a vocation à être préservé et non revendu.

En effet, la valeur du bien immobilier progressera au fil des ans. Une autre précision importante est que le régime ne concerne pas les biens immobiliers ; il est valable pour les nouveaux programmes prévus pour la location :

  • Les propriétés situées au sein des résidences dédiées aux étudiants ;
  • Résidences de vacances ;
  • Constructions à destination de la clientèle des hommes d’affaires ;
  • Installations de réception des seniors (EHPAD).

Le principe du LMNP se présente comme suit : le propriétaire loue une série d’appartements meublés ; les recettes de la location sont fiscalisées et relèvent de la classe des profits économiques et commerciaux (BIC).

On peut appliquer le LMNP soit dans le cadre de l’ancien, soit du nouveau. En effet, le statut LMNP est applicable de manière automatique à compter du jour où vos revenus locatifs représentent moins de 23 000 € par an ou moins de 50 % de son revenu global.

Comparatif entre la loi Pinel et le statut LMNP

Le comparatif LMNP Pinel penche manifestement en faveur de LMNP quand on étudie ce critère. En effet, la rentabilité d’un bon Pinel excède très rarement les 3 %, et même dans ce cas, il est question d’une simple rentabilité en brut.

Une fois tous les frais généraux d’acquisition et de fonctionnement retranchés, ce pourcentage chute rapidement sous la barre des 1 % ! Mais comment cela s’explique-t-il ? Dans le cadre du dispositif Pinel, le montant des loyers étant capé, le bailleur se prive forcément de son intérêt pour un bien immobilier neuf, qui coûte habituellement plus cher.

En Pinel, on constate que les loyers sont entre 10 et 20 % plus bas que la moyenne des marchés immobiliers. Au titre de cette mise en parallèle LMNP Pinel, spécifions que les rentes de situation perçues pour ces deux catégories d’investissement permettent chacune de profiter du régime du réel.

Toutefois, sous le statut LMNP, ces revenus de location sont taxables dans la rubrique des profits industriels et commerciaux, tandis qu’ils le seront dans la catégorie des bénéfices fonciers, dans le cas d’un investissement en Pinel.