Pour qui la loi Pinel est source d’inconvénients ?

Si le but du dispositif Pinel, mis en place par l’état en 2014 et réitéré jusqu’à 2024, est d’encourager l’investissement dans les logements neufs pour ensuite les louer à des catégories sociales aux revenus moyens qui n’auraient pas eu les moyens de payer dans ce type logement. Il a aussi permis de répondre à la forte demande de logements. Certes, les atouts de ce type d’investissement sont nombreux, mais voyons l’envers et les inconvénients de la loi Pinel.

La loi Pinel impose-t-elle des inconvénients ?

Si vous n’avez pas encore pu profiter de l’investissement locatif proposé par la loi Pinel, il faut savoir qu’à partir de 2022, les taux de défiscalisation proportionnelle à la durée d’investissement choisie, qui est de minimum 6 ans, seront dégressifs, donc, c’est le moment ou jamais d’acheter un bien immobilier, sans avoir à apporter un capital financier. Il suffit de répondre aux critères d’éligibilité pour profiter des avantages de la loi Pinel. Parmi ces conditions, il y a notamment :

  • Être majeur ;
  • Être imposable en France ;
  • Être solvable ;
  • Investir dans un seul bien par an.

Le propriétaire peut ainsi profiter d’une défiscalisation déduite sur les impôts à payer à des taux proportionnels, à la durée d’investissement soit 12 % pour 6 ans et 18 % pour 12 ans. Si les atouts de ce dispositif sont indéniables, il y a tout de même des inconvénients. Entre autres, le fait de plafonner le loyer, ce qui implique de réduire le rendement de son bien. De plus, cette loi précise que les classes moyennes sont ciblées, ce qui ne joue pas forcément en faveur des avis sur Pinel. Aussi, une limite d’âge est imposée par la loi Pinel, au-delà de 65 ans, vous ne pouvez pas investir, sans oublier que l’investissement est plafonné à un montant de 300 000 €, et vous ne pourrez concrètement profiter dans l’immédiat.

Peut-on éviter les inconvénients de la loi Pinel ?

Pour pouvoir profiter des avantages de la loi Pinel limitant l’impact de ses inconvénients, la première étape consiste à bien comprendre le fonctionnement de ce dispositif, et de prendre connaissance de tous les aspects qu’implique un investissement locatif. Dans un premier temps, le fait que vous soyez limité à certaines zones peut être contraignant, mais il vous est possible de retourner ça à votre avantage, en cherchant à acheter un bien neuf dans une grande agglomération comme Paris, choisir un emplacement où le mode de vie vous convient, et qui est bien desservi par les transports et à proximités des axes routiers. Pour ce qui est de l’aspect financier, on peut jouer sur le taux de rendement qui est limité, mais il est plus intéressant de se pencher sur le prix d’achat du logement, car les promoteurs immobiliers appâtent les potentiels acheteurs avec les avantages de la défiscalisation et d’autres atouts du dispositif Pinel, mais en profite aussi pour gonfler les prix. Pour cela, il faut tenir compte de tous les critères influençant la valeur d’un bien immobilier (emplacement, consommation énergétique, qualité de la construction, …) pour ainsi comparer les prix de manière efficace, afin de sortir gagnant dans l’histoire.